Commandes Linux : git clone

GIT CLONE

 

Clonage local d’un dépôt distant :

git clone URL-repository [/path/to/dst-directory]

Si directory n’existe pas, il sera créé. Cela permet de spécifier un autre nom pour le répertoire cloné.

 

Clonage local d’une branche (ou d’un tag) spécifique d’un dépôt distant :

git clone --branch remote-branchname URL-repository [/path/to/dst-directory]
git clone --branch remote-tagname URL-repository [/path/to/dst-directory]

Si directory n’existe pas, il sera créé. Cela permet de spécifier un autre nom pour le répertoire cloné.

 

Clonage local d’un dépôt local :

git clone /path/to/src-repository /path/to/dst-directory

Si directory n’existe pas, il sera créé. Cela permet de spécifier un autre nom pour le répertoire cloné.

 

Clonage local d’un dépôt distant en bare repository :

Celui-ci pourra alors être l’origin de clients distants.

git clone --bare URL-repository [/path/to/dst-directory]

Si directory n’existe pas, il sera créé. Cela permet de spécifier un autre nom pour le répertoire cloné.
ex :
Clonage d’un dépôt via HTTPS

$ git clone https://github.com/darwinos/repotest.git
Clonage dans 'repotest'...
remote: Counting objects: 12, done.
remote: Compressing objects: 100% (9/9), done.
remote: Total 12 (delta 2), reused 5 (delta 1), pack-reused 0
Dépaquetage des objets: 100% (12/12), fait.

Clonage du même dépôt via SSH

$ git clone git@github.com:darwinos/repotest.git
Clonage dans 'repotest'...
remote: Counting objects: 12, done.
remote: Compressing objects: 100% (9/9), done.
remote: Total 12 (delta 2), reused 5 (delta 1), pack-reused 0
Réception d'objets: 100% (12/12), 6.24 KiB | 0 bytes/s, fait.
Résolution des deltas: 100% (2/2), fait.

 

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :